Finales des Championnats de france des clubs de DUATHLON

Article complet provenant du site de la FFTRI.com

__________________________________

C’est dans le Bois de Boulogne (92) sous l’égide du Stade Français, que les clubs champions de France sont allés chercher leur titre ce dimanche 30 septembre 2018. La D3 hommes a ouvert le bal, suivi par la D2 femmes avant de voir l’élite du duathlon français se disputer le Graal national. Sur un parcours en 3 étapes avec 5 km de course à pied, puis 22 km à vélo pour finir par 2,5 km à pied, la bataille tant attendue en D1 entre Issy Triathlon et le Stade Français chez les filles a très vite tourné à l’avantage du club hôte. Chez les garçons, c’est sans surprise que Metz Triathlon a assuré la dernière étape.

LE STADE FRANÇAIS CONQUÉRANT CHEZ LES FILLES

Sous une météo plus que clémente, les filles de D1 ont pris le départ de la course à 14h45 sur l’avenue de l’Hippodrome, devant un public de supporters aux couleurs du club organisateur. Le Stade Français a largement été mis à l’honneur sur cette finale alors que le club menait déjà au classement avant cette dernière étape, juste devant les filles d’Issy triathlon, championne de France en titre.
Alignées au premier rang au moment du lancement de la finale, les 2 clubs ont pris les choses en main immédiatement. Sandra Levenez (Issy Triathlon) est partie très fort, suivie de près par l’armada parisienne. Sandrina Illes, Marion Legrand, Georgina Schwiening (Stade Français) sont restés dans la cadence imposée par Sandra sur les 5 kilomètres de la course à pied et sont même parvenues à sortir de la première transition en tête.
Les 4 filles mènent la course, juste devant Jeanne Lehair (Metz Triathlon) et Audrey Merle (Issy Triathlon). A la moitié de la partie cycliste, Georgina se retrouve en difficulté et pointe à 21 secondes de la tête. Derrière, Audrey Merle, Jeanne Lehair, Gadalupe Corona (Montluçon Triathlon) sont à 35 secondes des leaders.

Un course serrée et intense que le Stade Français tente de maîtriser en menant au classement par équipe devant Issy Triathlon et les Tritons Meldois à mi-course.
Sandra Levenez persiste et appuie sur la pédale pour essayer de semer ses poursuivantes, à l’entrée de l’aire de transition, elles ne sont plus que 2 seules en tête et c’est Marion Legrand qui parvient même à ressortir devant. L’Autrichienne et championne du monde Sandrina Illes perd elle du terrain et reprend la course à pied près de quarante secondes derrière les 2 leaders, derrière, Georgina se fait rattrape par les meldoises.
Devant, la lutte entre la vice-championne de France et la championne en titre bat son plein. Un sprint de 2,5 km qui voit Marion Legrand franchir la ligne d’arrivée première après 1 heure, 6 minutes et 7 secondes d’effort intense, acclamée par son public, fier de voir le succès de la compétition et la victoire à la clé.
Le Stade Français remporte donc le titre devant Issy Triathlon et un 3ème club francilien avec les Tritons Meldois.

LE GRAND CHELEM POUR METZ TRIATHON CHEZ LES HOMMES

Comme attendu, c’est le club de Metz Triathlon qui a tenu à confirmer sa suprématie sur la saison. Et c’est Yohan Le Berre qui lance la course et se place seul en tête dès le début de la course à pied. Derrière, le peloton tente de suivre la cadence avec les couleurs messines très présentes aux avant-postes. En grande forme, Yohan Le Berre garde la tête pour entrer dans l’aire de transition et en ressort avec 18 secondes d’avance sur ses poursuivants. Le ressent vice-champion du monde ne se ménage pas et continue d’attaquer, un effort solitaire qu’il peine à maintenir sur la partie vélo. Ils sont 2 à tenter de le rattraper : Nathan Guerbeur (Metz Triathlon) et Nicolas Baroux (Côte d’Opale Triathlon Calais Saint-Omer).
Une mission que le duo mène à bien puisqu’ils se retrouvent très vite à former un trio de tête aux côtés de Yohan Le Berre. Le peloton se retrouve relégué à une cinquantaine de secondes du groupe de tête. Devant, les 3 hommes sont parfaitement organisés et mènent l’effort ensemble jusqu’à la 2ème transition.

Pour la dernière partie de course à pied, Yohan Le Berre part en tête à toute vitesse pour essayer de distancer ses 2 poursuivants. Nicolas Baroux s’interpose entre les 2 Messins, Nathan Guerbeur tenant la 3ème place à une minute du peloton. Krilan Le Bihan (US Palaiseau Triathlon) et Benjamin Choquert (Metz Triathlon) se placent tout de suite en tête de ce gros groupe à l’assaut du meilleur classement par équipe.
Après un dernier effort et un rythme toujours impressionnant, Yohan Le Berre boucle sa course en 59 minutes et 6 secondes, 16 secondes devant Nicolas Baroux. Nathan Guerbeur complète le podium suivi par Benjamin Choquert.
Metz Triathlon en force dans ce top 4 et donc bien vainqueur de l’étape et champion de France par équipe après un sans-faute tout au long de la saison et 5 victoires sur 5 !
L’ESM Gonfreville l’Orcher prend la 2ème place devant le Team Noyon Triathlon. En bas de classement, l’AS Corbeil-Essonnes Triathlon, Saintes Triathlon et Les Piranhas se retrouvent relégués en D2 pour la saison prochaine.

RÉSULTATS D2 FEMMES

Podium par équipe (les 3 clubs montent en D1)
1 – TRIATHLON CLUB DE LA GRANDE MOTTE
2 – ASPTT ANGERS
3 – ASPTT 36 SPORT NATURE

Podium individuel
1 – Louise ROYER – US PALAISEAU TRIATHLON
2 – Magali MOREAU – WAIMEA TRIATHLON CLUB
3 – Emma WASSER – ASPTT STRASBOURG TRI

RÉSULTATS D3 HOMMES

Podium par équipe (les 3 clubs montent en D2)
1 – LE PUY EN VELAY TRIATHLON
2 – LES SABLES VENDÉE TRIATHLON
3 – OLYMPIQUE CLUB CESSONNAIS DE NATATION

Podium individuel 
1 – Oivier FREMY – TRI CLUB NANTAIS
2 – Lucien COT – MONTPELLIER TRIATHLON
3 – Alexis MIELLET – TROYES GYMNIQUE TRI 10

Tous les résultats : http://www.prolivesport.fr/live-grand-prix-duathlon-2018/paris/

Menu